Comment remplacer l’aspirine pour fluidifier le sang ?

Comment remplacer l’aspirine pour fluidifier le sang ?

L’aspirine est utilisée depuis des décennies pour fluidifier le sang et prévenir la coagulation. Cependant, l’aspirine n’est pas sans risques. Pour les personnes à risque d’effets secondaires, il existe d’autres options naturelles disponibles qui peuvent fluidifier le sang sans les mêmes risques.

Pourquoi fluidifier le sang ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les médecins cherchent à fluidifier le sang de leur patient. La raison la plus courante est de prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Une autre utilisation courante est d’empêcher la formation de caillots sanguins ou encore pour soigner l’hypertension artérielle. Sur d’autres plans, le corps médical cherche à fluidifier le sang pour traiter une thrombose veineuse profonde (TVP) ou une embolie pulmonaire (EP).

L’aspirine est un anticoagulant commun, mais elle peut avoir des effets secondaires comme par exemple des saignements gastro-intestinaux ou des ulcères. Toutefois, il est possible de trouver des substitus naturels à l’aspirine ou autre médicament anti-coagulant.

Anticoagulants naturels : liste des substituts

Il existe de nombreux anticoagulants naturels qui peuvent remplacer l’aspirine. Certains des anticoagulants naturels les plus populaires et les plus efficaces comprennent l’ail, le gingembre, le poivre de Cayenne, l’huile de poisson et le curcuma.

Ail

L’ail s’est avéré être un anticoagulant très efficace. Il contient un composé appelé allicine, qui aide à prévenir la formation de caillots. Il a également été démontré que l’ail réduit le caractère collant des plaquettes, les empêchant ainsi de se coller les unes aux autres et de former un caillot. Des recherches ont clairement établi que l’ail peut aider à prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux en fluidifiant le sang.

Gingembre

Le gingembre contient un composé de gingérol, qui aide à prévenir la formation de caillots. Le gingembre est l’une des herbes les plus efficaces pour prévenir les caillots sanguins. Le gingérol inhibe l’agrégation plaquettaire et la formation de thrombus. Le gingembre maintient également les vaisseaux sanguins détendus et dilatés, favorisant ainsi la circulation. Ceci est particulièrement important pour les victimes d’AVC.

Poivre de Cayenne

 

poivre de cayenne sangLe poivre de Cayenne est également efficace. Il contient un composé appelé capsaïcine, qui aide à prévenir la formation de caillots. Il a été démontré que la capsaïcine, le composé qui rend les piments chauds, réduit la tension artérielle. Le poivre de Cayenne peut également améliorer le cholestérol en réduisant les triglycérides et en augmentant le HDL.

 

Huile de poisson

L’huile de foie de morue, par exemple, est une excellente source d’acides gras oméga-3, dont il a été démontré qu’ils aident à prévenir la formation de caillots. Le DHA est un type d’acide gras oméga-3 qui s’est avéré bénéfique pour le cœur. L’odeur du poisson vous incomode, vous trouverez des compléments alimentaires, sous forme de gélules, présentant une excellente source d’huile de poisson et de DHA.

Curcuma

Le curcuma est un augingembre fluidifier le sangetre excellent anticoagulant naturel. Cette épice étonnante peut aider à prévenir les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques et même le cancer. Il contient la curcumine composée qui peut abaisser votre tension artérielle. Mettez la main sur le curcuma en l’achetant dans votre épicerie locale ou en magasin d’aliments naturels. Vous pouvez également le faire vous-même en broyant de la racine de curcuma fraîche.

 

Comment utiliser des anticoagulants naturels

Si vous cherchez à fluidifier votre sang naturellement, vous pouvez faire certaines choses. Tout d’abord, réduisez les graisses malsaines et mangez plus d’acides gras oméga-3. Ces graisses saines peuvent aider à réduire l’inflammation dans tout le corps. Deuxièmement, réduisez les sucres et les glucides. Ces aliments créent une inflammation dans le corps et peuvent entraîner divers problèmes de santé.

Vous devez également augmenter votre consommation de vitamine E, dont il a été démontré qu’elle réduit le risque de caillots sanguins. Ceci est particulièrement important si vous êtes fumeur. Les quantités de vitamine E suggérées sont basées sur des apports quotidiens de 2 000 calories. Si votre apport calorique est supérieur ou inférieur, ajustez-le en conséquence.

Enfin, assurez-vous de faire beaucoup d’exercice. Une activité physique régulière aide à maintenir la circulation sanguine en douceur et prévient la coagulation. Gardez vos muscles abdominaux forts en faisant un exercice quotidien d’étirement de l’estomac. Vous pouvez le faire en regardant la télévision ou dans le bus. En plaçant une main sur votre abdomen, soulevez lentement votre tête, votre cou et vos épaules du sol.

Risques des anticoagulants naturels

Il y a quelques risques à prendre des anticoagulants naturels par opposition à l’aspirine. L’un des principaux risques est que les anticoagulants naturels ne soient pas aussi efficaces pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques. De plus, les anticoagulants naturels peuvent interagir avec d’autres médicaments, herbes et suppléments, ce qui peut les rendre moins efficaces ou provoquer des effets secondaires dangereux. Enfin, certains anticoagulants naturels peuvent provoquer des saignements ou des ecchymoses plus facilement que l’aspirine.

Donc, avant toute chose, suivez l’avis de votre médecin. Lui seul est en mesure de connaitre le traitement adéquat à votre maladie.

 

Si vous cherchez à fluidifier votre sang sans aspirine, vous pouvez faire certaines choses. Vous pouvez essayer des alternatives naturelles ou vous pouvez apporter des changements à votre mode de vie.

Peut vous intéresser

Les nombreux bienfaits du Kudzu

Les nombreux bienfaits du Kudzu

fallback-image

Bonjour tout le monde !